Miss MiscellaneaCorine

Miss MiscellaneaCorine

Blague re-concoctée pour un bon début de semaine

 

 

 

 

Une blague que j'ai un peu remaniée dans sa formulation !

 

 

 

Un notaire passe une offre d’emploi. Après un tri intensif des CV, il en dégote 3.

Aux candidats assis dans le couloir, il explique qu’il s’agira pour eux de tamponner des actes. Etant donné qu’il pourra être - dans le plus astreignant des cas - possible que certains exigent d'être oblitérés (!) 10 fois, il est nécessaire que l'employé puisse compter jusqu'à 10.

 

 

Le notaire fait asseoir le premier candidat dans un intimidant bureau à l’odeur de cuir. Le test commence.

- Bonjour Monsieur. Pouvez-vous compter jusqu’à 10, s’il vous plaît ?

- Bien entendu. 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1.

- Parfait. Et dans l’autre sens ?

- Ca fait 20 ans que je compte ainsi.

- Que vous comptez ainsi ? C'est invraisemblable ! Ca ne vous pose aucun problème ? Pourquoi ainsi ? Pourquoi 20 ans ? Où étiez-vous avant ? 

- Je travaillais à la NASA.  

- Tout s'explique. Honoré, mais désolé, je ne peux pas vous retenir. Candidat suivant ! 

 

 

 

- Pouvez-vous compter devant moi jusqu'à 10. 

- Oui, bien entendu. 1, 3, 5, 7, 9, 10, 8, 6, 4, 2.
- .... ? Il y a une rupture dans ce débit fluide que je dois pouvoir saisir. Expliquez-moi et reprenez ceci dans le bon ordre, maintenant, s'il vous plaît. 
- Je ne vois pas de quel autre ordre vous voulez parler, Monsieur. 

Un peu agacé, le notaire demande : 

- dans quoi travailliez-vous, vous ?

- Postier et j'ai toujours compté de cette manière, de rue en rue, de boîte en boîte... 
- Bien sûr. Je comprends. Suivant ! 

 

 

 

Le troisième postulant se présente et s’assoit. Le notaire l’avertit calmement :
- je prends toute la mesure aujourd’hui de ce que ma question a d’exceptionnel, mais pourriez-vous compter jusqu’à 10, s’il vous plaît face à moi ?

- Face à vous. 

- Face à moi. 

- D’un trait ?

- Oui, d’un souffle.

- En quelque sorte, en tout état de cause, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10. 

 

Le notaire ne se tient plus de joie. 

 

- SPLENDIDE ! Et où avez-vous travaillé auparavant ? 
- J'étais dans l'administration. 
- Dans l'administration ? Si je m’étais douté ! Parfait, parfait, parfait. Je vais retenir votre candidature. Toutes mes félicitations. Mais juste entre nous, une petite question accessoire : pouvez-vous continuer à compter après 10 ?

- Oh, bien évidemment. Valet, Dame, Roi.

 

 

 

!!!!!

 

 

 

 

On se retient de dire : c’est un as !

                                                                            Rigolant

 

 

                                                                                                               Corine 

 

 

 



12/03/2018
18 Poster un commentaire