Miss MiscellaneaCorine

Miss MiscellaneaCorine

Flé fli flon. Sur les mots.

 

 

Quittons notre cher Elliott qui serait le premier surpris de sa présence ici pour un autre ton, un petit essai, un jeu tendre avec les mots, pour une fois. 

 

 

 

 

 

Quel fou élu d'illusions es-tu ? Tu vis ad libitum comme on boit. Bois-tu vraiment ce petit lait ? Les voilà qui t'écoutent, toi, sans trop en faire, agrégé de ton genre, avec pour talent celui de te laisser aimer, Mais elle est là ta faiblesse, tu ne sais rien garder. Délogée cette passion qui te ravageait il y a un mois passé, s'étallant sur la liste de tes lassitudes. Tu/deux, ces fantasgmagories. Rire, ton rire palit, « tu, deux ». Tudela est loin, tu ne connais pas de château en Espagne où l'on rêve, non loin de Pampelune. Lune et sommeil ont fait mine de bercer ta nonchalance abattue. Tu décris celle que tu n'as jamais vue, tu la dis passagère d'un train qui ne s'arrête jamais. Mets donc une nappe sur cette pierre qui ne bouche aucune tombe. Beurre un peu ta tartine et le repas que tu vas prendre, laisse sur la piste tes soliloques. Locaces, j'entends vibrer les rames et l'aventure siffler. Flé, fli, flon, flâne sans réfléchir, la, la, la, chante et laisse venir, flamme et rose fortune. 

 

 

                                                                            Corine 



27/11/2017
9 Poster un commentaire