Miss MiscellaneaCorine

Miss MiscellaneaCorine

HELP ! MÍme une orange peut faire tourner en rond

 

 

APPEL DE DETRESSE

 

 

J’en appelle à votre logique, à celle qui, manifestement, me fait défaut.

 

Sachant que la belle-mère du chef de train

Non mince.

Sachant que les comptes de campagnes...

Non c’est pas ça non plus,

fFff... Sachant que la maîtresse du plombier qui vient à la rescousse du débit de ce robinet de mmmmer… qui fuit au départ du train de 08 h 03...

 

 

Je m’égare, non parce que là c’est du sérieux, cramponnez-vous. 

 

 

 

Sachant que par le truchement d’un même opérateur téléphonique

Oui voilà c’est ça !

Donc je reprends. 

Sachant, mes amis, que par le truchement d’un même opérateur téléphonique,

 

un tél rechargé du jour possède dès lors un crédit de 34,58 €, ce qui le dote d’un avoir de communications de

1 h 09 m 09 s (com. nationales pour deux mois) 

 

Dire pourquoi, rechargé le même jour, par le canal du même opérateur

le second téléphone possède un crédit de 34,36 € pour un gain de consommation de 1 h 35 m 26 s

????????????????????????????????

26 minutes et 17 secondes de + pour 22 centimes de moins ! Je veux bien qu'il fasse chaud, mais....

 

 

Le problème n'est pas le gain, puisqu'il y en a, ou des comptes d'apothicaires. Le problème est une nouvelle absurdité - dont la vie foisonne. Et pourtant, au bout, il y a quoi ?? Des machines ? Toujours pareil : des robots !!! Si on ne peut demander à ceux-ci d'être radicalement rationnels, alors ?! Qu'elle idée a-t-on de nous le demander ?  Et pour l'exiger de nous, on n'en perd pas une miette !

 

 

Merci de me faire part de la diligence de cet organe à l’électricité convenablement conduite sous votre crâne et du fruit de vos connaissances. 

Le mien part grésiller, bredouille quant à la solution du problème, ailleurs.

 

C’est comme ça que les financiers et nos responsables s’en tirent : ni vu, ni connu, je t’embrouille ?

Oh mais je vous ai à l’œil, moi, je ne suis pas née de la dernière pluie, moi ; tu vas voir demain, l’opérateur, comment je vais te réveiller entre tes céréales, ton sucre et ton pichet dans ton open space ! Ca se pèle, une Orange.

 

Ferme la bouche, y a du zeste qui coule déjà et couvre-toi.

‘Faudrait pas que ta mère pense que je t’ai refroidi brutalement la pelure. Et surtout, SUR-TOUT m'expliquer avant pourquoi on ne savait pas qu'avec moins, on pouvait avoir plus. Ca peut intéresser le monde entier, grâce à moi et ma vigilanceClin d'œil. Et toi, tu le gardais pour toi ! Egoïste ! 

 

 

En sus, on va t'envoyer la note du pretium doloris pour le mobile lésé qui n'a pas compris l'injustice et a pensé qu'on investissait moins pour lui. Vingt-deux centimes, dans une tête de vecteur qui se tue aux transmissions, ça compte ! (déjà qu'il doit se supporter la messagerie qui lui sature la mémoire et lui file des migraines). Et oui, Monsieur l'Agrume ! Parce qu'ils gnont gnintelligents, nos portables à nous, qu'ils sont civilisés, évolués. Et voui ! Gouzi, gouzi, gouzi, oh ils sont beaux, on les aime, nous !

5 ans de psychanalyse MINIMUM, il va lui falloir, qu'on sait quand même pas d'où ça lui vient, d'être fragile comme ça, celui-ci.  

 

 

JE VEUX COMPRENDRE !!!

 

 

HELP !

 

                   

                        Corine Caporlan 

 

 

 

 

 

Ps : et un jour, si vous êtes sages, vous aurez peut-être un remix des Bidochons et du forfait. 

 



15/08/2017
5 Poster un commentaire