Miss MiscellaneaCorine

Miss MiscellaneaCorine

Toute petite réflexion sur une contradiction

 

 

 

  

 

Si l'on y songe. tout de même... 

Dans la vie, on fait ses classes, mais on est toujours influencé par de vieilles maximes. 

 

 

« Les contraires s’attirent », dit un proverbe. Très bien, très bien.

Oui mais alors, alors, après ?

Ils s'attirent, ces contraires, mais jusqu'où vont-ils ? 

 

La maxime n'en dit rien. Il n'y a pas de suite, elle s'en est tirée avec 3 mots. 

La raison de ce passage sous silence peut se cacher dans l'assertion suivante et la gêne que leur coexistence suscite :

« qui se ressemble s’assemble » ! 

 

 

Et débrouille-toi avec ça ! 

 

Qu'est-ce qu'on fait avec nos contraires, nous, maintenant ? Lequel doit changer, s'il faut se ressembler ? Incertain

 

Scène de synthèse mouvementée, en binôme sur le sujet : 

- c'est toi !

- non c'est toi !

- il n'y a pas de raison, tu m'as dit hier que j'étais irremplaçable.    

- Ca ne change rien. Ma mère m'a toujours dit que j'étais parfait. Point.  

- Oui, c'est parfaitement objectif ! Si on va par là, la mienne m'a dit que j'étais une crème. Point. 

- Mais je ne vois pas ce qu'il y aurait à changer chez moi. 

- Et moi donc ?

 

 Etc, etc, etc, etc.

 

 

 

J'aime bien les adages, mais c'est un peu irresponsable de se débarrasser des âmes tendres comme ça. 

Avis aux générations débutantes.  

                                                                           Clin d'œil

 

 

                                 

                                                                                              Corine 

 



01/10/2018
10 Poster un commentaire