Miss MiscellaneaCorine

Miss MiscellaneaCorine

Trop grave ! :-)

 

 

Je me souviens très bien de ces quelques feuillets que j'avais écris sur cette être parfois renversant qu'est l'ado que j'avais copieusement détaillé, pages que j'ai rallongées (récidiviste !) sans les relire, il y a quelque temps en tant que grande fanatique du post-scriptum. 

 

Je ne les restitue pas pour l'instant (il y a sûrement dans les détails de quoi actualiser !!!), mais je voudrais commencer l'année par un sourire, après les vœux. Il se trouve qu'il ne me vient rien en tête en matière de plaisanterie, si ce n'est à ce propos.  

 

Quelques mots du jour sur le sujet, sans aller bien loin. Nous partons bien sûr de calomnieuses, mais sommaires généralités. 

 

 

L'ado fille (chacun son tour) croit que tout le monde la mate, que c'est chelou, d'ailleurs elle capte pas. Quant à l'espèce adulte, elle a pas tous les câbles. Elle émet, elle reçoit pas, quoi. C'est des dialogues de fous qui n'en sont pas. Ca fait perdre du temps et la life, c'est précieux. Enfin, ça dépend. L'humeur bipe, bip bip bip bipolaire.  

 

Avant, c'était avant sa création et c'est dur de regarder avant le progrès, ça pique les yeux. T'imagine la vie, avant les tutoriels ressorts beauté, la vie avant Snap..., Inst...,You... c'est quoi ça ? Le vide avant les concepts. 

 

L'ado dit deux phrases et saute en l'air devant sa (ses) copine(s) et criant de rire et croit qu'elle est "folle grave".  

 

Elle fait tout très haut, très loin très grand, elle veut tout bouffer, ou crever, l'estomac en grève sauvage. 

 

L'ado dispose de peu de points de suspension dans ses bagages. Ses phrases sont claires, nettes, suisses comme le couteau, à plusieurs lames. L'ado ne pratique pas la géométrie diplomate (ou neutre). Ca va pas, non ? Pour qui vous la prenez. 'Faut pas se mentir.    

 

L'ado adore au moins une cop, qu'elle love, qu'elle aimerait trop être comme elle et l'autre parfois c'est pareil et même qu'elles boiraient leur sang ensemble et réciproquement. Un pléo, quoi ?  

 

L'ado sait peu ne pas faire semblant sauf quand elle est triste.

L'ado découvre la jalousie et la bêtise, que jamais personne a souffert comme elle

et puis, c'est trop clair même que toi, tu sais pas. 

C'est qu'avant on n'aimait pas, on aimait mou.

!!!

Ca déchire grave ! 

 

 

 

Je me suis un peu perdue dans les ménagements, vous trouvez aussi ? 

C'est un peu bâclé, je le reconnais, mais c'est tout, pour l'instant ! J'en suis déchirée, mais ça n'est que provisoire :-)

Ben pour qui vous me prenez ? Clin d'œil

 

 

                                                               Corine 

 

 

 

 

Ps : ceci dit, soyons honnête, il y a toujours de l'adolescence qui traîne en moi. Après un certain stade de la vie, quand ce n'est pas passé, c'est incurable !!! Ca arrive !

 

 



07/01/2018
8 Poster un commentaire